La pollution transfrontière

Fiche d'Information: La Pollution Transfrontière

« L’humanité n’a pas tissé la toile de la vie. Nous sommes qu’un fil dans la toile. N’importe quoi qu’on fasse à la toile, on fait à nous-mêmes. Toutes les choses sont liées. » -- Chief Seattle, 1855

Qu’est-ce que c’est, la pollution transfrontière?

La pollution transfrontière est la pollution qui commence en un pays mais est capable de causer dommage en l’environnement d’un autre pays, en croisant les frontières à travers les voies comme eau ou aire. Pollution peut être transportée à travers des centaines ou même des milliers de kilomètres. Les distances incroyables que pollution peut propager veut dire qu’il n’est pas contenu dans les limites d’un seul pays. Cela est pourquoi c’est appelée « Pollution Transfrontière ». Un des problèmes au sujet de la pollution transfrontière est qu’il peut apporter pollution d’un émetteur lourd et le déposer dans un pays dont les émissions sont relativement faibles. Un autre problème au sujet de la pollution transfrontière concerne la citation dessus. À cause du fait que « Toutes les choses sont liées », la forte pollution qui est évident dans le monde développé aussi devient évidente dans les régions éloignées. Pour un exemple de comment la pollution transfrontière devient visible en régions éloignées comme l’Arctique, lisez la fiche d’information titré Brume Arctique.

Comment voyage pollution transfrontière?

Transportation de contaminants par le vent :

Les courants de vent comme ceux montré dessous apportent pollution du sud à l’Arctique.

Transportation de contaminants par le vent

Transportation de contaminants par les rivières:

Le débit des rivières montré dessous qui finissent dans l’océan Arctique aussi montre comment les contaminants sont transportés des places comme la Russie, qui a peut-être encore les grands dépôts de PCBs et autres contaminants.

Transportation de contaminants par les rivière

Transportation de contaminants par les océans :

Autres contaminants peuvent être transportés à l’Arctique par les courants océaniques. Comme cette illustration montre, plusieurs des courants océaniques majeurs débit à travers l’Arctique. Ces forts vents et courants qui débit à l’Arctique transportent pollution à l’Arctique et la froide température de cet environnement agis comme un lieu « d’entreposage » pour ces contaminants.

Transportation de contaminants par les océans

L’effet sauterelle

Les polluants organiques persistants (POPs) sont capables de voyager grandes distances en s’attachant aux particules de poussière qui sont soufflées au nord par le vent quand il n’y a aucun précipitation. Lorsque précipitation se produit, POPs sont transportés au sol où ils vont évaporés et commencés à voyager nord encore. Lorsqu’ils atteignent l’extrême nord, cependant, les températures plus froides les piègent et permettent leur présence dans l’Arctique de devenir concentrer. Pour plus d’information au sujet de POPs, lisez la fiche d’information titrée Polluants organiques persistants (POPs).

L’effet sauterelle

Les oiseaux marins de l’Arctique

Les excréments (guano) des oiseaux marins de l’Arctique sont une autre manière dans laquelle les polluants font par les humains du sud voyagent et concentrent dans l’Arctique. Les niveaux de polluants comme mercure et DDT ont aussi été trouvés d’être autant que 60 fois plus hauts que ceux trouvés aux sites qui ne sont pas influencés par les oiseaux marins. Parce que le guano est aussi une source importante d’engrais pour l’Arctique, plusieurs autres formes de vie dans l’Arctique centrent autour de ces régions dans lesquels les contaminants deviennent concentrés. Ceci entraîne aux polluants faisant leur chemin dans tous les niveaux de la chaîne alimentaire arctique. Les oiseaux marins acquirent les polluants à travers contact avec eaux de l’océan polluées et sources de nourriture. Ces eaux et sources de nourriture ont devenu eux-mêmes polluées par certains des mêmes mécanismes de transport mentionnés dessus. En autres mots, les oiseaux agissent comme un service de taxi pour les polluants des océans de voyager à l’intérieur.

oiseaux marins arctique

La Fondation de l’Eau Potable Sûre a des programmes éducationnels qui peuvent enrichir les informations trouvés dans cette fiche d’information. Le programme Opération Goutte d’Eau étudie les polluants chimiques et est offert en cours de science. Le programme Opération d’Écoulement d’Eau étudie comment l’eau est utilisé, d’où elle vient et combien elle coûte est offert en cours de science sociale, math, biologie, chimie et science. Le programme Opération de l’Esprit d’Eau présente la situation des Premières nations et de l’eau en plus de toutes les questions environnantes et il est offert en classes d’étude amérindiennes et de sciences sociales. Le programme Opération de l’Eau Saine étudie toutes les questions entourant la santé par rapport à l’eau potable au Canada et dans le monde entier. Le programme se consacre entièrement à la santé et est offert en cours de science et science sociale qui collaborent ensemble pour le programme. Finalement, le programme Opération Pollution d’Eau étudie comment l’eau devient polluer et comment on la dépollue et est conçu pour les cours de science et science social qui collaborent ensemble pour le programme. Pour avoir accès à plus d’information sur l’un ou l’autre de nos programmes éducationnels ou pour des fiches d’informations supplémentaires visitez le site web de la Fondation de l’Eau Potable Sûre au www.safewater.org.

Ressources: 

Transboundary Pollution: Food Web and Bioaccumulation http://content.scholastic.com/browse/article.jsp?id=4622

Arctic Seabirds Transport Marine-Derived Contaminants; Jules M. Blais, Lynda E. Kimpe, Dominique McMahon, Bronwyn E. Keatley, Mark L. Mallory, Marianne S.V. Douglas, John P. Smol http://www.sciencemag.org/content/309/5733/445.short

Transboundary Pollution: Definition http://stats.oecd.org/glossary/detail.asp?ID=2754