Ojibway

Fiche d'Information: Ojibway

Ojibwe, Ojibwa ou Ojibway?

Au cours des années, quelques mots pour ce groupe de gens autochtone sont apparus. Un premier nom pour le peuple Ojibway était Anishinaabe, qui signifie Ani (d’où), nishina (abaissé), Abe (mâle de l’espèce), aussi traduit comme homme original et se réfère à l’histoire de la création où l’homme original a été abaissé à la terre. De l’homme original toutes les tribus nord-américaines sont apparues.

Selon les traditions de l'Anishinaabe, les gens Ojibway, Potawatomi et Ottawa était un groupe appelé les Trois Feux de l’Anishinaabe, mais ils se sont séparés en 3 groupes distincts et se sont répandus à travers l’Amérique du Nord orientale.

Les noms anglicisés pour l'Anishinaabe incluent Ojibway, Ojibwa, Ojibwe et Chippewa. Chippewa est surtout utilisé aux États-Unis et Ojibwa et Ojibway sont plus communs au Canada. Quand les gens Ojibway commença à cueillir et à faire du troc dans Sault Ste. Marie, les français commença à se référer à eux comme des Saulteurs ou le peuple des chutes. Quand un certain Ojibway a migré vers l’ouest, ils ont gardés le nom Saulteaux.

Dans cette fiche d’information, les Premières Nations seront mentionnés comme Ojibway.

Comment de personnes au Canada parlent le langage Ojibway?

Selon le recensement canadien de 2001, il y a environ 21 000 personnes à travers le Canada qui parlent la langue Ojibway. Presque toutes vivant en Ontario (9 670 personnes) et au Manitoba (8 840 personnes). Nationalement, la langue Ojibway est la troisième langue la plus parlée après le Cree et l’Inuktitut. Pour plus d’information consultez les fiches d’information le langage Cree et Inuktitut. L’Ojibway est le plus grand groupe de gens des Première Nations en Amérique du Nord car il y a aussi beaucoup d’Ojibway aux États-Unis. Aux États-Unis, les seuls groupes des Premières Nations qui sont plus nombreux que les Ojibway sont les Cherokee et les Navajo. La carte ci-dessous illustre la répartition des gens Ojibway à travers l’Amérique du Nord.

Ojibway en Canada

https://en.wikipedia.org/wiki/Ojibwe_language

Comme avec beaucoup de groupes autochtones, on ne connait pas la signification d’Ojibway. Une théorie est qu’elle provienne du mot Ojibwabwe, qui signifie « [Ceux qui] le cuisiner jusqu'à qu’il ne fronce » est une référence aux Ojibway qui utilisent le feu pour refermé les coupures de mocassins pour les rendre imperméables. Une autre théorie dit qu’il proviendrait du mot Ozhibii’iweg, qui signifie « [Ceux qui] gardent un record d’une vision » et décrit la forme de pictoral d’écriture que les Ojibway ont utilisé

Il y a-t-il différents dialectes dans le langage Ojibway?

Il y a des différents dialectes dans la langue Ojibway. Il est difficile de classer les dialectes parce qu’il y a beaucoup de dialectes qui ont plus de ressemblances que d’autres. Le diagramme suivant illustre les différents dialectes principaux dans la langue Ojibway.

Dialectes Ojibway principaux

http:/www.native-languages.org/ojibwe.htm

Il y en a d’autre comme l’Oji-Cree et l’Algonquin qui ont influencé les dialectes. L’Oji-Cree a influencé la langue Ojibway et l’Algonquin la langue Cree.

Comment l’écriture Ojibway s’est développée?

L’écriture Ojibway peut soit être écrite avec l’alphabet romain ou en notation syllabique Ojibway. Au Canada, la notation syllabique est commune tandis qu’aux États-Unis l’alphabet romain est plus commun. Les syllabes sont basées sur les syllabes Cree (pour plus d’information consultez la fiche d’informationle langage Cree).

Le diagramme ci-dessous illustre les syllabes Ojibway qui semblent très différentes de l’alphabet romain.

Syllabes Ojibway

https://en.wikipedia.org/wiki/Ojibwe_writing_systems#Ojibwe_Syllabics

Quels sont les endroits au Canada qui on des noms Ojibway?

noms ojibway

http://www.dream-catchers.org/ojibwe-history/ et http://esask.uregina.ca/entry/aboriginal_languages.html

Quel genre de relation les gens Ojibway ont-ils avec la nature et l’eau?

L’eau a toujours été quelque chose de très important dans la vie des gens Ojibway. Gleen Reynolds dans «A Native American Water Ethic » reprend une histoire d’un groupe d’Ojibway nommé Sokagon Chippewa. Ce groupe d’Ojibway migra à l’ouest de la région des Grands Lacs parce qu’un aîné disait « Les aliments se développent dans l’eau »comme le riz sauvage. Il y a un lac dans le Wisconsin appelé Rice Lake, qui fournit du riz pour les Sokaogon Chippewa. L’histoire de ce groupe d’Ojibway illustre bien la relation qu’ils ont avec la nature et l’eau en particulier. Le Sokaogon croit que l’eau de surface et l’eau souterraine représente l’élément vital de Nokomis Oki, ou la Terre de Grand-mère. Ils croient qu’ils ont une responsabilité spirituelle de protéger les sources d’eaux. Ces croyances spirituelles sont refléter dans les noms qu’ils donnent aux endroits locaux. Un ruisseau qui alimente le Rice Lake est appelé Mushgigagomongsebe ou Little River of Medicines par le Sokaogon tandis que les Européens l’on nommé Swamp Creek. Le Sokaogon croit aussi en la responsabilité à la septième génération, qui signifie qu’ils doivent protéger pour l’avenir les besoins d’au moins 7 générations suivantes.

Au milieu des années 70, du zinc et du cuivre ont été trouvé sur plusieurs kilomètres en amont du Rice Lake. Le Sokaogon, avec l’appuie des communautés locales et des groupes environnementaux, ce sont opposés aux sociétés d’extraction depuis le milieu des années 80. En 1995, dû aux demandes persistantes du Sokaogon, le ministère de l’environnement des États-Unis a approuvé les normes de qualité d’eau stricte pour les réserves, qui a empêché les déversements qui diminuerait la qualité de l’eau des réserves. C’était un avancement significatif pour eux parce que le riz est très sensible aux petits changements de la qualité de l’eau. Le 28 octobre 2003, le Sokaogon, avec le soutient financier du Forest County Potawatomi, a acheté la compagnie Nicolet Minerals avec les droits miniers et presque 20 kilomètres carrés de terre pour 16,5 millions de dollars et il on immédiatement retiré le permis d’extraction. Le Sokaogon est la plus petite tribu du Wisconsin et ils on dû faire un prêt de 8 millions de dollars pour faire l’achat de la compagnie. Mais pour Sokaogon, ne pas perdre leur patrie à cause de la pollution est beaucoup important que l’argent.

Le peuple Ojibway accorde une grande importance à l’eau et ils accomplissent leur responsabilité qui est de protéger les sources d’eaux. Le 18 avril 2003, un groupe de femmes Ojibway ont commencé un voyage de 2 090 kilomètres autour de Bad River, du Wisconsin et autour du lac Supérieur pour démontrer l’importance de garder notre eau propre. Au cours du voyage, elles ont transportés un sceau d’eau fait en cuivre avec un aigle dessus qui symbolise le rôle traditionnel de la femme comme protectrice de l’eau dans les enseignements Ojibway. Les femmes ont finit leur voyage le 26 mai 2003 et depuis elles ont marché autour du lac Michigan en 2004, le lac Huron en 2005, le lac Ontario en 2006 et le lac Érié en 2007. Leur but est d’aider les gens à réaliser que l’eau est tellement consommée et polluée que si les gens ne se joint pas ensemble pour changer complètement la tendance actuelle l’eau se fera rare assez rapidement.

La fondation de l’eau potable sûre a des programmes éducatifs qui peuvent compléter les informations trouvées dans cette fiche d'informations. Opération goutte d’eau surveille les contaminants chimiques qui sont trouvés dans l'eau, il est utilisé à des fins scientifiques. Il surveille comment l'eau est utilisée, d'où elle provient et combien elle coûte. Opération goutte d’eau mets sur pied des cours qui peuvent être utilisés dans les matières suivantes; sciences sociales, maths, biologie, chimie et science. Opération de l’esprit d’eau présente une perspective des Premières Nations; l'eau et les questions qui s'y rattachent il est conçu pour des études amérindiennes ou des classes de sciences sociales. Opération de l’eau saine surveille la qualité de l'eau potable au Canada et dans le monde entier et est conçue pour le domaine de la santé, des sciences et sciences sociales. Opération de la pollution d’eau se concentre sur les causes de la pollution de l'eau et comment elle est traitée et a été conçu pour les sciences sociales et les sciences. Pour avoir accès à plus d'informations sur ces activités éducatives et sur les fiches d'informations supplémentaires, visitez le site Web de la Fondation de l’Eau Potable Sûre au

Ressources:

Callahan, Kevin. 2007. An Introduction to Ojibwe Culture and History. http://www.dream-catchers.org/ojibwehistory.php.

Mother Earth Water Walk. http://www.motherearthwaterwalk.com.

Reynolds, Glenn C. 2003. A Native American Water Ethic. http://calwater.ca.gov/content/documents/library/tribal/native_american_water_ethic_reynolds.pdf.

Thompson-Ruddy, Abbey. May 2003. Ojibwe women walk to protect sacred water. http://www.highbeam.com/doc/1P1-79290525.html.

Turtle Island Productions. 2007. The History of the Ojibway People. http://www.turtle-island.com/native/the-ojibway-story.html.