Inuktitut

Fiche d'Information: Inuktitut

Il y a-t-il beaucoup de personnes qui parlent inuktitut au Canada?

Inuktitut signifie «comme l’Inuit » et est parlé par environ 29 000 personnes au Canada. La seule langue autochtone qui est plus parlée que le Cree. Pour plus d’information sur le langage Cree consultez la fiche d’information le langage Cree. L’Inuktitut est parlé au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest, le long du littoral océanique arctique dans le Yukon, à Terre-Neuve, au Labrador, au Québec et au nord-est du Manitoba. Le diagramme suivant illustre le nombre de gens parlant l’Inuktitut dans les régions Inuits du Canada à partir de 1996.

Population Inukitut

L’Inuktitut est reconnue comme langue officielle au Nunavut, au Territoires du Nord-ouest, dans Nunavik (une région du Québec) et dans Nunatsiavut (une région du Labrador).

Y a-t-il différents dialectes d’Inuktitut?

Les dialectes ont des caractéristiques semblables d’une langue à l’autre mais ont aussi des caractéristiques uniques qui se développent dans chaque région où ont parlent la langue. Les dialectes d’une langue peuvent avoir des mots différents uniques à leur région et ils peuvent même avoir des noms différents pour eux. Par exemple, l’Inuit aux Territoires du Nord-ouest peut s’appeler « Inuvialuit ».

L’inuktitut fait partie des langues eskimo-aléoutes qui sont illustrés dans le diagramme ci-dessous. Il y a environ 16 dialectes d’Inuktitut que l’on parle en Sibérie, en Alaska, au Canada et au Groenland. Par contre, il est difficile de classifier les dialectes car l’Inuktitut est une langue qui est considérée comme une chaîne linguistique. Les dialectes dans une chaîne linguistique signifient que chaque dialecte est presque identique aux dialectes parlés dans une région voisine mais pas avec les dialectes qui sont parlés dans des régions éloignées.

Language Inuktitut
régions parles dialectes Inuktitut

Comment l’écriture Inuktitut s’est développée?

L’écriture Inuktitut est écrite en orthographe romaine ou en notation syllabique Inuktitut selon la région et l’intensité avec laquelle les missionnaires sont venus dans les régions. Les dialectes canadiens orientaux ont 15 consonnes et 3 voyelles. L’image ci-dessous illustre les syllabes qui sont utilisées pour l’écriture Inuktitut. Les syllabes sont basées sur les syllabes Cree (pour plus d’information consultez la fiche d’information le langage Cree ) et a été modifié pour le langage Inuktitut. Beaucoup de gens qui parlent l’Inuktitut utilisent l’alphabet romain pour écrire. 

Syllabes Inuktitut

https://en.wikipedia.org/wiki/Inuktitut_syllabics

Quels sont les endroits au Canada qui ont des noms Inuktitut?

Beaucoup de communautés du nord ont des noms d’origine Inuktitut. Le diagramme suivant en récapitule plusieurs

Endroits au Canada où les noms sont d’origine Inuktitut

Comment les Inuits voient-ils leur eau?

L’Inuktitut possède plus de 200 mots pour la neige et la glace car elles sont extrêmement présentes dans leur vie. La langue Inuktitut est un langage très spécifique. Par exemple, il y a des mots différents pour la neige selon le type de neige et les conditions environnantes. Le diagramme ci-dessous récapitule plusieurs mots Inuktitut pour la neige, la glace ou d’autres formes de précipitation.

Mots Inuktitut pour la neige

Malheureusement, les Inuits n’ont pas beaucoup de contacts avec les étrangers et payent pour l’industrialisation et la pollution de toute l’Amérique du Nord. Dans la langue Inuktitut il n’y a aucun mot pour pollution, produit chimique ou polluant parce qu’ils n’ont jamais eu besoin d’utiliser ces mots. La plupart des Inuits n’ont jamais observés ce qu’était la pollution. Les fonctionnaires de Santé Canada ont doublé produit chimique par sukkunartuq, qui signifie quelque chose qui détruit ou qui provoque quelque chose de mal. Mais l’utilisation de ce mot a un sens mystérieux car le peuple inuit ce sentent embarrassé et fâché lors de son utilisation.

La température et le changement dans les précipitations associés aux changements climatiques sont beaucoup plus prononcés au nord comme l’atmosphère déplace les polluants du sud pour les concentrés dans le nord. Les Inuits ont déjà commencés à remarquer des changements à leur environnement comme des changements dans les précipitations et dans la qualité et la disponibilité de l’eau. Les sources d’eau potable commencent à s’assécher et celles qui restent sont de plus en plus polluées. Comme la couche de pergélisol se détruit, l’érosion cause des grandes quantités de pollution par dépôt de sédiment. La couche de pergélisol sert à protéger l’eau et le sol d’extraire des déchets provenant des sites d’enfouissement des déchets. Comme la couche disparaît, le sol et l’eau se pollue de plus en plus. Les substances nutritives en excès causent le développement de la végétation et des algues. La pollution rend l’eau désagréable au point de vue goût et odeur et elle devient brune. Beaucoup de personnes préfèrent l’eau des glaciers ou de la neige comparée au goût de l’eau « marécageuse » des lacs et cours d’eaux.

La présence d’avis d’ébullition sur l’eau augmente de beaucoup la vente d’eau embouteillée en vente aux résidants. Comme le peuple Inuit entend de plus en plus parler de la contamination de l’eau du sud ils deviennent de plus en plus préoccupés par le problème. La situation des Inuits est semblable à celle des Premières Nations au Canada. Si des tests serait fait sur l’eau des peuples Inuits, beaucoup aurait un avis d’ébullition sur l’eau.

La fondation de l’eau potable sûre a des programmes éducatifs qui peuvent compléter les informations trouvées dans cette fiche d'informations. Opération goutte d’eau surveille les contaminants chimiques qui sont trouvés dans l'eau, il est utilisé à des fins scientifiques. Il surveille comment l'eau est utilisée, d'où elle provient et combien elle coûte. Opération goutte d’eau mets sur pied des cours qui peuvent être utilisés dans les matières suivantes; sciences sociales, maths, biologie, chimie et science. Opération de l’esprit d’eau présente une perspective des Premières Nations; l'eau et les questions qui s'y rattachent il est conçu pour des études amérindiennes ou des classes de sciences sociales. Opération de l’eau saine surveille la qualité de l'eau potable au Canada et dans le monde entier et est conçue pour le domaine de la santé, des sciences et sciences sociales. Opération de la pollution d’eau se concentre sur les causes de la pollution de l'eau et comment elle est traitée et a été conçu pour les sciences sociales et les sciences. Pour avoir accès à plus d'informations sur ces activités éducatives et sur les fiches d'informations supplémentaires, visitez le site Web de la Fondation de l’Eau Potable Sûre au www.safewater.org

Ressources :

Canadian Heritage. http://www.pch.gc.ca.

Cone, Marla. January 2005. Dozens of Words for Snow, None for Pollution. http://www.motherjones.com/news/feature/2005/01/12_402.html.

Inuit Tapiriit Kanatami. http://www.itk.ca/.

Johns, Alana. 2007. Inuktitut. http://www.chass.utoronto.ca/~ajohns/Inuktitut.html .

Native Languages. 2007. Inuktitut (Eskimo/Inuit Language). http://www.native-languages.org/inuktitut.htm.