Shigella Détaillée

Fiche d'Information: Shigella Détaillée

C’est quoi la shigellose?

Shigellose est une maladie intestinale aigue causé par un groupe de bactéries appelé Shigella. Pour d’information générale au sujet de bactérie, lisez la feuille de faits Bactérie. Il y en a quatre espèces de shigelles : Shigella sonnei (abrégée S. sonnei ou « Sous-groupe D »), S. flexneri (ou « Sous-groupe B »), S. boydii (ou « Sous-groupe C ») et S. dysentariae (ou « Sous-groupe A »).

En pays développés, S. sonnei et S. flexneri compte pour presque tous les cas de shigellose (S. sonnei est responsable pour environ deux tiers de tous les cas en les États-Unis). En pays en développement, S. flexneri et S. dysentariae sont communs, et S. boydii n’existe que sur le sous-continent indien. Dans le monde entier, S. flexneri est l'espèce la plus commune de Shigella. Dans chaque espèce, à l'exception de S. sonnei, il existe plusieurs sérotypes. Sérotypes sont les groupes de bactéries qui sont semblables les uns aux autres, mais peuvent être distingué par certains caractéristiques. Certaines espèces de shigella, telles que S. sonnei et S. boydii, ne causent généralement qu'une maladie bénigne, alors qu'un type de S. dysenteriae tend à être sévère et peut facilement provoquer des épidémies dans les pays en développement.

 Variétés de Shigella

Variétés de Shigella

Shigellae a été découverte il y a plus de 100 ans par un scientifique japonais nommé Shiga, pour qui les bactéries ont été nommées. Shigellae est devenu un genre officiel dans les années 1950. Une personne peut contracter la shigellose lorsqu'elle ingère de la nourriture ou de l'eau qui a été en contact avec les excréments d'une personne infectée. Shigellose se produit rarement chez les animaux; c'est principalement une maladie humaine, mais peut se produire chez d'autres primates, tels que les singes et les chimpanzés.

Les images ci-dessous montrent des images au microscope électronique à balayage de deux espèces de Shigellae. L'image de gauche est S. dysenteriae, qui est le plus souvent liée à la contamination de l'eau. L'image de droite est S. sonnei, qui est plus souvent liée à la contamination alimentaire.

shigelles

Cycle de la vie

Les Shigelles sont des bactéries gram-négatives, non mobiles, non sporulées, en forme de bâtonnets, de la famille des Enterobacteriaecae. Lorsqu'une bactérise Shigella est ingérée, elle survit à la digestion de l'estomac et pénètre dans le gros intestin. Une fois dans le gros intestin, il s'attache et pénètre dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale. Les bactéries se multiplient ensuite intracellulairement et se propagent aux cellules épithéliales, ce qui entraîne la destruction des cellules.

 Cycle de la vie de Shigella

Cycle de la vie de Shigella

Éclosions de shigellose

La shigellose est une maladie qui se produit plus fréquemment en été qu'en hiver. La shigellose est responsable pour plus que 600 000 décès chaque année (et de nombreuses estimations dépassent un million de décès chaque année); environ deux tiers de ses décès sont ceux des enfants de moins de dix ans. Les pays en développement connaissent la shigellose beaucoup plus sévèrement, car S. Dysenteriae type 1 est la forme las plus dangereuse et cette forme est rare dans les pays développés. Les shigelles sont présentes dans l'approvisionnement en eau de nombreuses communautés dans les pays en développement, et le traitement de l'eau n'est pas suffisant pour tuer les bactéries. Cela entraîne souvent des épidémies en cours de shigellose. Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), environ 18 000 cas de shigellose sont rapportés chaque année aux États-Unis. Le nombre réel, cependant, est estimé jusqu'à vingt fois plus élevé, à cause de cas non rapportés.

Le graphique ci-dessous montre la tendance des cas de shigellose au Canada de 1989 à 2002. En général, le nombre de cas de shigellose diminue, bien qu'il y ait des  pics dans certaines années. Le pic le plus récent s'est produit en 2002, quand 1355 cas de shigellose ont été signalés. La raison de ce pic était une éclosion à Ottawa, où S. sonnei a contaminé un stock de salade et infecté au moins 335 personnes. 

 Cas rapportés de shigella en Canada de 1989 à 2002. http://diseases.canada.ca/notifiable/

Cas rapportés de shigella en Canada de 1989 à 2002. http://diseases.canada.ca/notifiable/

Au Canada, en 1999, il y avait 74,1 case de shigellose rapportés par 100 000 personnes vivant dans une réserve des Premières Nations, ce qui était 26 fois plus élevé que les 2,8 cas de shigellose rapportés par 100 000 personnes qui ne vivent pas dans une réserve. Un grand nombre de cas de shigellose ont été rapportés dans les réserves des Premières Nations de l'Alberta et de la Saskatchewan en 1999. La répartition par âge de la shigellose dans les communautés des Premières nations est semblable à celle des pays en développement. Une des raisons pour le nombre élevé de cas de shigellose dans les communautés des Premières Nations est la mauvaise qualité des usines de traitement de l'eau et de l'assainissement qui existent dans de nombreuses communautés des Premières Nations. En 2003, une étude de Santé Canada a révélé que près de 30 pourcent des systèmes d'eau des communautés des Premières Nations étaient classés comme étant à risque élevé; FEPS estime qu'environ 90 pourcent des usines de traitement de l'eau des communautés des Premières Nations sont incapables de fournir de l'eau qui conforme aux Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada.

Le tableau ci-dessous montre le nombre de cas de shigellose dans chacune des provinces et territoires pour les années 1993 à 2002. Alors que le Québec et l'Ontario ont le plus grand nombre de cas shigellose rapportés, le Manitoba et la Saskatchewan affichent régulièrement plus de cas de shigellose par 1 000 personnes. En fait, en moyenne, près de la moitié des cas de shigellose par 1 000 personnes se retrouvent au Manitoba et en Saskatchewan.

 Cas rapportés de shigellose en Canada de 1993 à 2002, selon la province;  http://diseases.canada.ca/notifiable

Cas rapportés de shigellose en Canada de 1993 à 2002, selon la province; http://diseases.canada.ca/notifiable

En 2015, 904 cas de shigellose ont été signalés au Canada chez des personnes de tous les âges.

Quelle est la précision des statistiques?

Au Canada, la shigellose est une maladie à declaration obligatoire. Cela veut dire que, selon la loi, les cas confirmés sont rapportés aux responsables de la santé, de sorte que ces maladies peuvent être suivies et contrôlées. Cependant, les statistiques qui sont listés pour la shigellose sont seulement les cas rapportés. Aux États-Unis, la CDC estime que le nombre réel de cas de shigellose est environ vingt fois plus élevé que le nombre de cas rapportés. Par conséquent, le nombre réel de cas de shigellose au Canada sera probablement au moins dix fois plus élevé que le nombre de cas rapporté.

Quels sont les symptômes et le temps d’incubation?

Le symptôme le plus commun de shigellose est la diarrhée, qui contient souvent du sang et mucus des parois de l’intestin. Autres symptômes peuvent inclure la fièvre, nausée, vomissements, perte d’appétit, déshydratation et crampes d’estomac. Pour des jeunes enfants, une fièvre et infection peuvent entraîner des convulsions. Quelques personnes restent asymptomatiques (ne développent pas de symptômes) quand ils sont infectés. Symptômes apparaissent généralement 12 à 96 heures après infection.

Combien de temps durent les symptômes?

Les personnes avec les systèmes immunitaires sains sont d’habitude malades pendant cinq à sept journées avant que les symptômes disparaissent, mais l’infection reste dans le corps pour une à deux semaines après que les symptômes ont disparu. Environ trois pourcent des personnes qui sont infectés avec S. flexneri vont développer le syndrome de Reiter, qui est caractérisé par douleurs articulaires, irritation des yeux et mictions douloureuses. Le syndrome de Reiter peut durer plusieurs mois ou années, et peut mener à l'arthrite chronique, mais le syndrome de Reiter se produit seulement quand la personne a une prédisposition génétique au syndrome.

Comment est-ce que c’est diagnostiqué?

La shigellose ne peut pas être diagnostiqué seulement par ces symptômes, car que diarrhée est un symptôme commun de plusieurs maladies intestinales. Si shigellose est la cause suspectée de la maladie intestinale, une demande devrait être faite pour avoir un échantillon de selles testés pour la bactérie Shigella.

Est-ce que je suis à risque pour la maladie?

Shigella est plus susceptible d’infecter les tout-petits (agés de deux à quatre années) et est le plus sévère en les jeunes enfants, les personnes âgées et ceux avec un affaiblissement du système immunitaire. S. flexneri, S. boydii et S. dysentariae type 1 sont répandus en pays en développement et S. sonnei est l’espèce du Shigella le plus commun en pays développer. S. dysentariae type 1 est la variété le plus sévère de shigellose et a un taux de mortalité de 5 à 15 pourcent. Mais, parce que S. dysentariae type 1 n’est pas trouvé en pays développer, shigellose tend à être plus sévère et fatal en pays en développement.

Comment est-ce que la shigellose est propagée?

Shigelles peuvent être trouvé dans le sol, la nourriture et l’eau, ou sur les surfaces qui ont été contaminés par les fecès des personnes contaminées. Shigelles ne sont pas réparties par sang, mais peuvent être réparties par l’ingestion de nourriture ou eau qui a entré en contact avec les fèces d’une personne contaminée. Les cultures légumières peuvent devenir contaminés si fumier contaminés est utilisé sur les champs dans lesquels ils sont cultivés. Les mouches peuvent transporter un suffisant montant de bactéries Shigella pour contaminer la nourriture. Les piscines, jacuzzis, parcs d’eau, lacs, rivières, et océans peuvent devenir contaminé de bactéries Shigella si l’eau vient en contacte avec les fèces infectés.

Est-il facile de devenir infecté?

La shigellose est la plus transmissible des maladies diarrhéiques bactériennes, car une personne peut tomber malade après avoir ingéré seulement 10 à 200 cellules. Quand une personne est infectée par la shigellose, entre 106 et 108 bactéries peuvent être trouvées dans chaque gramme de fèces. Shigella peut survivre pendant de longues périodes de temps dans le bon environnement. Plusieurs exemples sont présentés dans le tableau ci-dessous.

 Durée de vie de shigelles dans les articles divers

Durée de vie de shigelles dans les articles divers

Comment est-ce que je peux prévenir la shigellose?

Il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour prévenir la shigellose. Toutes les infections à shigellose sont causées par l'ingestion des bactéries, alors la meilleure méthode de prévention consiste donc d'éviter le contact avec les bactéries et à pratiquer une bonne hygiène. Certaines suggestions sont énumérées ci-dessous:

  • Pratiquez un bon lavage des mains avant de préparer de la nourriture et avant de manger, et après d'avoir utilisé la salle de bain.
  • Assurer la préparation, la manipulation et le stockage appropriés des aliments, y compris la réfrigération des aliments.
  • Lavez complètement les fruits et les légumes, en particulier ceux qui ne seront pas cuits. Le CDC utilise la devise «Faites-le bouillir, faites-le cuire, pelez-le, ou oubliez-le», ce qui signifie que vous devez éviter l'eau que vous n'avez pas bouillir, les aliments que vous n'avez pas cuits, ou les fruits que vous n'avez pas peler vous-même.
  • Assurez-vous qu'il y a de l'eau potable sûre disponible. Si vous n'êtes pas sûr de la qualité de l'eau, il est conseillé d'utiliser de l'eau embouteillée ou de faire bouillir l'eau avant de l'utiliser.
  • Les nourrissons devraient être allaités, ou faire bouillir l'eau pour la préparation de la formule.
  • Assurez-vous que les déchets sont éliminés en toute sécurité, à distance de l'approvisionnement en eau et en aval, afin que le ruissellement ou les fuites ne puissent pas contaminer l'eau.
  • Les mouches doivent être gardées sous contrôle.
  • Lorsque vous nagez, n'avalez pas l'eau. Si vous nagez dans un lac, ne nagez pas immédiatement après une chute de pluie ou dans des zones jugées dangereuses.

Comment est-ce que je préviens la propagation aux autres?

Vous pouvez prévenir la propagation de shigellose aux autres en suivant les mêmes directives qui ont été donnés pour prévenir la shigellose. Si vous devenez infecté avec shigellose, il est extrêmement important de suivez ces directives:

  • Lavez-vous les mains après d'avoir utilisé la salle de bain, et avant de préparer et de manger de la nourriture. Il est conseillé d'éviter de préparer la nourriture pour les autres pendant que vous êtes malade avec une maladie diarrhéique.
  • Évitez de nager pendant que vous souffrez de shigellose et attendez plusieurs semaines après la disparition des symptômes pour aller nager, car vous pourriez toujours avoir la bactérie dans votre corps.

C’est quoi le traitement pour la shigellose?

Les personnes avec les systèmes immunitaires sains récupèrent généralement sans aucun traitement, et développent une immunité à court terme contre le type de Shigella avec lequel ils ont été infectés. Comme avec toute maladie diarrhéique, il est important de boire beaucoup de liquides, pour prévenir déshydratation. Quelques types de Shigella sont devenus résistant aux certains antibiotiques, alors les antibiotiques sont seulement utilisés dans les cas graves. Les antidiarrhéiques ne devraient pas être utilisé car qu’ils vont seulement aggraver la situation. Les vaccins pour shigellose sont en train d’être développer, mais la meilleure méthode de contrôle est la méthode de prévention.

Quelle est la prévalence de Shigelles dans mon approvisionnement en eau?

Shigelles peuvent être plus prévalent en eau de la surface, comme des rivières, lacs et puits peu profonds, que dans les sources d’eau souterraine. Eaux de la surface peuvent être facilement contaminées par eaux d’égout. Les usines de traitement de l’eau peuvent enlever Shigelles avec l’utilisation de chlore, alors les bactéries Shigella sont plus prévalent en eau non traitée. Shigellose se produit plus souvent en été qu’en hiver. Les communautés qui traitent efficacement eaux d’égout et assurent la sécurité de l’approvisionnement en eau réduisent considérablement le nombre de cas de shigellose.

Comment importante est l'eau potable contaminée dans la propagation de Shigella?

Le nombre de cas de shigellose causés par la contamination de l'eau n'est pas connu. S. dysenteriae est responsable d'un nombre élevé de cas de shigellose dans les pays en développement et est souvent lié à la contamination de l'eau. La mauvaise qualité de l'eau potable et de l'assainissement dans les pays en développement est responsable d'un grand nombre d'épidémies de shigellose et de décès. Comme le nombre de cas de shigellose dans les communautés rurales et Premières Nations est plus élevé que dans les régions urbaines, il est probable que la mauvaise qualité de l'eau potable soit responsable de nombreux cas de shigellose.

Est-ce que mon eau est sûre? Comment puis-je savoir?

Les puits correctement forés et entretenus qui ont accès à l'eau souterraine sont généralement sûrs, en raison de la lente percolation de l'eau dans le sol. Les puits peu profonds sont plus susceptibles d'être contaminés par ruisellement des eaux de la surface. Les sources d'eau qui se trouvent en aval et à proximité des sites d'évacuation des eaux usées sont également plus susceptibles d'être contaminées. Les systèmes d'eau publics doivent, selon la loi, aviser le public si l'eau n'est pas sûre. Si vous utilisez une source d'eau privée, vous devez la tester pour vous assurer qu'elle n'est pas contaminée.

Comment est-ce que je peux protéger mon approvisionnement en eau?

Les directives suivantes permettront de réduire le risque de contaminer votre approvisionnement en eau avec Shigelles :

  • Faites certain que la contamination fécale de votre eau est minimisée en collectionner et garder l’eau de manière appropriée. Si possible, garder l’eau potable dans un réservoir de surface. Si vous gardez l’eau sous la terre, faites certain qu’il est scellé correctement.
  • Faites certain que les eaux de ruissellement et que les fuites de conduites d’égout ne peuvent pas entrer votre approvisionnement en eau.
  • Faites certain que vos conduites d’eau potable sont complètement séparées de toute autre plomberie, et que tous les tuyaux sont scellés correctement.
  • Le nettoyage et l’entretien régulier de votre réservoir d’eau et des tuyaux, et des tuyaux d’eaux d’égout vont assurer que Shigelles, ainsi que d’autres bactéries, ne peuvent pas contaminer votre eau potable.
  • Assurer que votre approvisionnement en eau est sauf et désinfecté correctement. Si vous utilisez une source d’eau privée ceci va inclure des tests réguliers de la qualité de l’eau.

Combien difficile est-ce que c’est d’enlever les Shigelles d’eau?

Souvenez que même quand l’eau semble propre, il peut contenir plusieurs bactéries nocives, incluant Shigelles. Les facilités de traitement de l’eau utilisent chlore pour inactiver toutes Shigelles qui sont dans l’eau. Mais, si précaution supplémentaire est requis ou vous obtenez votre eau d’une source d’eau privée, vous pouvez porter l’eau à ébullition pour une minute (ou pour plus de temps à hautes altitudes) pour inactiver toutes Shigelles qui peuvent être dans l’eau. Si votre eau est turbide (ce qui veut dire qu’il y en a beaucoup de matériaux solides suspendus, et l’eau a un aspect trouble), vous devrez filtrer l’eau avant chloration.

La Fondation de l’Eau Potable Sûre a des programmes éducationnels qui peuvent enrichir les informations trouvés dans cette fiche d’information. Le programme Opération Goutte d’Eau étudie les polluants chimiques et est offert en cours de science. Le programme Opération d’Écoulement d’Eau étudie comment l’eau est utilisé, d’où elle vient et combien elle coûte est offert en cours de sciences sociales, math, biologie, chimie et science. Le programme Opération de l’Esprit d’Eau présente la situation des Premières Nations et de l’eau en plus de toutes les questions environnantes et il est offert en classes d’étude amérindiennes et de sciences sociales. Le programme Opération de l’Eau Saine étudie toutes les questions entourant la santé par rapport à l’eau potable au Canada et dans le monde entier. Le programme se consacre entièrement à la santé et est offert en cours de science et sciences sociales qui collaborent ensemble pour le programme. Finalement, le programme Opération Pollution d’Eau étudie comment l’eau devient polluer et comment on la dépollue et est conçu pour les cours de science et sciences sociales qui collaborent ensemble pour le programme. Pour avoir accès à plus d’information sur l’un ou l’autre de nos programmes éducationnels ou pour des fiche d’informations supplémentaires visitez le site web de la Fondation de l’Eau Potable Sûre au www.safewater.org.

Saviez-vous que notre programme d'Opération Eau Saine est un programme gratuit qui est disponible aux enseignants du monde entier et fournit aux enseignants tous les plans de leçons et toute l'information dont ils ont besoin pour éduquer leurs élèves à propos d'eau potable saine, d'eau potable malsaine et les maladies qui peuvent être causées par eau malsaine. Aidez-nous à garder notre programme d'Opération Eau Saine à jour SVP! Faites un don de 5$ ou faites un don de 20$ ou plus et recevoir un reçu officiel de don aux fins de l'impôt sur le revenu SVP.

Ressources:

Centers for Disease Control and Prevention. February 2016. Shigella - Shigellosis. https://www.cdc.gov/shigella/index.html

Gouvernement du Canada: Maladies à déclaration obligatoire en direct. Juin 2016. http://maladies.canada.ca/declaration-obligatoire/