Legionella Détaillée

Fiche d'Information: Legionella Détaillée

legionella

Legionellosis est une infection de poumon – une forme rare de pneumonie – causé par une bactérie nommée Legionella pneumophila. Il y a deux formes de legionellosis : la Fièvre Pontiac, la forme moins sévère et la maladie des Légionnaires, maladie plus sévère qui est potentiellement fatale. La maladie des Légionnaires a été nommée après l’éruption originale de la maladie à la Convention de Légion américaine 1976 à Philadelphie – Legionella pour honorer les Légionnaires Américains qui ont été infectés, et pneumophila du mot grec qui veut dire « aimant du poumon ».

Legionella est trouvé partout dans l’environnement. Il est un habitant naturel d’eau et est trouvé à l’intermédiaire du l’air et l’eau en eau de la surface (rivières, lacs et cours d’eau) et dans les biofilms gazeuses. Interaction avec les autres microorganismes trouvés dans l’environnement peut aider Legionella de grandir et survivre. Legionella peut survivre en eau du robinet stérile, et survivre et multiplier en sources non-stériles.

legionella

Legionella peut infecter et entrer les différent hôtes protozoaires. Il réplique rapidement dans la cellule hôte pour qu’une cellule hôte puisse contenir centaines de cellules de Legionella. Quand Legionella est dans une cellule hôte protozoaire il peut survivre une grande variété de conditions environnementaux et résister d’être tuer par chlore, biocides (agents chimiques qui sont capables de détruire les organismes vivants) et autres désinfectants. Les relations avec les biofilms aussi aident Legionella à grandir parce que les biofilms fournissent Legionella avec nutriments et le protège d’être tuer quand une source d’eau est désinfectée.

En un mois, Legionella peut multiplier de moins de 10 cellules par millilitre à plus que 1000 cellules par millilitre d’eau s’il est sous les propres conditions de croissance. Legionella grandit bien en eaux qui sont chaudes et immobiles. Les conditions d’eau comme ceci sont trouvés dans les tours de refroidissement, condenseurs évaporatifs, humidificateurs, laveurs d’air, machines de brouillard, radiateurs à eau chaud, jacuzzis, fontaines, sources d’eau chaude et appareils de plomberie. La bactérie a été trouvée dans eau avec les températures de 6°C - 60°C (42,8°F-140°F). Il ne va pas multiplier sous 20°C (68°F) et meure au dessus 60°C (140°F). Bactéries de Legionella à 37°C (98,6°F) sont plus infectieuses que la même bactérie à 25°C (77°F), eau chaude entre 20°C (68°F) et 45°C (113°F) est l’endroit parfait pour la bactérie de multiplier. Autres endroits dans lesquels Legionella peut multiplier incluent : réservoirs d’eau chaude et réservoirs d’eau froide, tuyaux avec peu ou pas de débit d’eau, bave (biofilms), et saleté sur les surfaces des tuyaux et réservoirs, caoutchouc et fibres naturels dans les rondelles et les joints, chauffe-eau, réservoirs d’eau chaude et résidu/accumulation en tuyaux, douches et robinets. Les sources majeures de Legionella sont les systèmes de distribution d’eau des grands bâtiments incluant les hôtels et les hôpitaux.

diagramme legionella

Legionella a des qualités qui le font différent d’autres cellules de bactérie. Il a besoin d’être en régions avec les bas niveaux d’oxygène pour survivre et peut vivre en eaux avec une grande variété de niveaux d’acidité.

 

Comment puis-je attraper la maladie?

chaine transmission

L’inhalation des petites particules d’aérosol qui contiennent la legionella est la théorie la plus populaire de comment les gens sont infectés de legionellosis. Les épidémies de legionellosis ont pris place quand les personnes ont aspiré les brumes d’une source d’eau contaminée avec Legionella. Ces sources inclus : les tours de refroidissement de climatisation, jacuzzis et douches. Les personnes peuvent être exposées à ses brumes dans leurs maisons, lieux de travail, hôpitaux, ou places publiques. Il n’y a pas d’évidence des personnes qui ont devenu malade des climatiseurs d’automobiles ou des unités de climatisation qui sont mit dans les fenêtres des maisons.

De nouvelle preuve montre qu’il y a une façon plus commune de contracter la maladie. Une façon est ‘aspiration’. Normalement, les sécrétions de la bouche passent l’œsophage dans l’estomac. Quand s’étouffant, les sécrétions entrent aux poumons par erreur. Ceci est appelé aspiration. Cela est la manière commune dans laquelle bactérie entrent les poumons pour causer pneumonie. L’infection directe de blessures chirurgicales par le contact avec l’eau du robinet contaminée a aussi été décrite.

Legionella est transmet directement de l’environnement aux humains. Pour causer une infection, la bactérie de Legionella doit échapper les défenses hôtes du corps humain. Il entre les poumons quand particules étrangères, incluant bactérie, tombent directement dans la voie respiratoire (trachée et poumons). Le cycle d’aspiration infection – le procès d’infection moins reconnu – est décrit en dessous.

pumon

La bactérie entre la bouche, peut-être en buvant de l’eau contaminée, et ne peut pas d’habitude entrer les poumons à cause de la présence du cil sur les cellules de la voie respiratoire. Cils sont les procès microscopiques qui ressembles les poils et sont capables du mouvement rythmique et agissent en unisson avec autres structures pour auser mouvement des cellules ou du milieu environnant. Mais, dans les patients qui sont malades ou dans les patients qui fument, le processus ciliaire est affaibli qui aide les bactéries de Legionella de contourner le réflexe nauséeux et d’entrer la voie respiratoire. Les bactéries de Legionella peuvent aussi coller aux cellules de la voie respiratoire, entrer ces cellules et multiplier après qu’ils sont dans ces cellules.

Quand Legionella a entré les poumons, le système immunitaire va signaler les neutrophiles et macrophages (deux types de globules blancs) au site de l’infection et ils vont essayer de avaler les bactéries pour les tuer. Les macrophages alvéolaires sont les cellules les plus importants dans le processus d’infection. Lorsque Legionella est tout avalé, il peut échapper les mécanismes de meurtre du système immunitaire et commencer de multiplier dans la cellule. Legionella est un type de pathogène intracellulaire à cause de cette qualité.

pumons infecté

Legionella va continuer de multiplier dans le macrophage jusqu’au temps qu’il n’y a pas d’espace pour les nouvelles bactéries de se développer. Le grand montant de bactérie dans le macrophage va le causer d’éclater et la bactérie va être relâché dans les poumons. La bactérie nouveau-relâché va être englouti par autres macrophages et le cycle va continuer. Le système immunitaire va recruter autres types de globules blancs pour tuer les bactéries envahissants, mais Legionella peut échapper d’être tuer en cachant dans les cellules de la voie respiratoire ou dans les macrophages alvéolaires. La combinaison des globules blancs et enzymes bactériennes vont produire l’inflammation alvéolaire endommageant associé avec la pneumonie causée par la bactérie.

Épidémies

Chaque année dans les États-Unis il y en a 8000-18000 cas de legionellosis rapportés. En 2015, il y avait 328 cas signalés de légionellose à travers le Canada chez des personnes de tous âges. 

Les épidémies de legionellosis reçoivent beaucoup d’attention du média, tandis que cette maladie se produit généralement comme un cas seul et isolé qui n’est pas associé avec aucune épidémie reconnue. D’habitude, quand les épidémies prennent place, ils arrivent dans l’été et au début du l’automne. Mais, ils peuvent produire n’important quand pendant l’année.

Les cas de legionellosis ont été rapportés en Amérique du Nord et Amérique du Sud, Asie, Australie, Nouveau Zélande, Europe, et Afrique. Les épidémies de legionellosis ont été crédité le plus souvent à eau potable contaminée, tours de refroidissement, ou aux composants des systèmes de distribution d’eau. Les voyageurs peuvent être exposés à Legionella dans eau contaminée de l’hôtel ou jacuzzis contaminés. Épidémies en hôpitaux ont été liées aux approvisionnements en eau de l’hôpital, systèmes de climatisation et tours de refroidissement, tandis que les épidémies communautaires sont souvent causées par l’exposition à une grande variété de sources, avec eau potable et tours de refroidissement étant encore les plus communes.

Quels sont les symptômes et quel est le temps d’incubation?

Les symptômes de cette maladie ne sont pas différents de n’importe quel des symptômes associés à d’autres types de pneumonie, bien que, la legionella cause un type sévère de pneumonie qui exige l’assistance médicale immédiate.

Le temps d’incubation (temps de l’exposition à bactérie à l’apparence des premiers symptômes) pour la maladie des légionnaires est 2-10 jours, avec un début moyen de 3-6 jours. Ceux qui sont infectés peuvent se sentir fatigués et faibles pendant plusieurs jours. Les premiers symptômes de la maladie incluent : la fièvre, des refroidissements, des douleurs physiques, le mal de tête, la perte d’appétit, la toux et la maladie gastro-intestinale (c’est-à-dire la diarrhée) qui arrive dans 20-40% des cas. Une toux, soit sec ou d’expectoration (matière étouffé de la voie respiratoire)- produisant, peut aussi développer. Symptômes de la maladie des Légionnaires qui développent plus tard incluent douleurs de poitrine, dyspnée (difficulté respiré) et détresse respiratoire. Ceux qui sont admit au hôpital développent souvent une fièvre de plus de 39,5°C (103°F). Pour les patients qui sont déchargés de l’hôpital, plusieurs éprouveront la fatigue, la perte d’énergie, et la difficulté de concentration pendant plusieurs mois.

Le temps d’incubation pour la fièvre Pontiac est beaucoup plus court, prenant seulement quelques heures à deux jours (généralement 24-48 heures) pour produire la maladie. La fièvre Pontiac est une maladie d’autolimitation avec une apparition rapide et une période de maladie courte mais sévère. Il cause des symptômes qui rassemblent la grippe qui incluent fièvre, refroidissements, mal de tête, myalgie (douleur ou tendresse musculaire), et malaise. La pneumonie ne développe pas dans ce cas.

Combien de temps les symptômes durent-ils?

Ceux avec la fièvre Pontiac vont généralement voir leur maladie résoudre sans complication dans 2 à 5 journées. Ceux qui développent la maladie des Légionnaires vont avoir des temps de récupération variés dépendant sur la sévérité des symptômes qui ont développé.

Comment est-il diagnostiqué?

Parce que les symptômes de pneumonie causés par Legionella ne sont pas différents de ceux causés par les autres types de pneumonie, les tests de laboratoire doivent être fait pour déterminer si la maladie est causée par Legionella. Pour diagnostiqué legionellosis, les tests de laboratoire spécialisés sont requis. Il y en a plusieurs différents tests et chaque test a des avantages et désavantages. Quelques de ces tests sont : culture sur milieu de Legionella spécialisé; immunofluorescence directe (IFD) dans laquelle la bactérie peut être teinté et devient visible sous un microscope fluorescent; tests des anticorps – un test du sang dans lequel les anticorps qui sont réactives contre Legionella sont présent dans le corps humain montrant que le patient a déjà été en contact avec la bactérie et antigène dans l’urine – un test qui détecte Legionella dans urine. La méthode diagnostique préféré est culture parce qu’il est sensitive et spécifique, mais un désavantage commun est que les échantillons d'essai appropriées ne sont pas toujours disponibles.

Le tableau suivant donne un résumé de chaque type de test.

Table 1 : Méthodes de Laboratoire pour la diagnose clinique de l’infection Legionella

diagnose Legionella

Qui est en danger?

La population générale est assez résistante à l’infection. Mais, certains groupes, comme les gens d’âge moyen et les personnes âgées sont plus à risque… particulièrement les fumeurs et ceux avec la maladie de poumon chronique. Les mâles sont aussi à plus grande risque que les femelles. Un autre groupe de personnes qui sont à risque augmentée sont ceux qui sont immunodéprimés incluant ceux avec les systèmes immunitaires réprimés par de certaines médications ou par certaines maladies, comme le cancer, l’insuffisance rénale pendant la dialyse, le SIDA et le diabète. Les patients de greffe d’organe sont ceux qui sont le plus à risque parce que les médicaments qu’ils prennent pour protéger le nouvel organe mettent en péril leur système de défense contre l’infection. Cette maladie est rare parmi les enfants, bien que des nouveau-nés âgés de moins que quatre semaines peuvent être à risque élevé de contracter l’infection de Legionella parce que leurs systèmes immunitaires sont sous-développés.

La fièvre Pontiac arrive généralement chez les gens qui sont en bonne santé.

Suis-je à un risque sévère pour la maladie?

Si la legionellosis est traitée avec des antibiotiques près du début de la pneumonie et si vous êtes en bonne santé et vous n’avez pas d’autres maladies qui peuvent compromettre votre système immunitaire, les chances de guérison de la maladie seront excellentes. Pour les patients immunodéprimés, incluant les patients de greffe d’organe, n’importe quel retard du traitement approprié peut aboutir à l’hospitalisation prolongée, des complications sévères et la mort. Pour les patients qui sont déchargés de l’hôpital, conséquences sérieux ne sont pas communs. La fatigue et la faiblesse sont deux conditions chroniques qui peuvent persister pendant plusieurs mois après traitement, mais récupération complète se produit généralement dans environ un an.

Il y en a deux types très différents de maladies respiratoires qui peuvent résulter d’infection de Legionella. Le plus commun est pneumonie aiguë qui varie en sévérité de maladie bénigne qui ne requit pas hospitalisation à pneumonie multi-lobe qui est fatale. Des fois, la maladie des Légionnaires va causer des anomalies respiratoires légères avec les anomalies sérieuses étant rares. Fibrose pulmonaire, défini comme la formation de tissu fibreux excès dans les poumons et vascularité chronique, défini comme l'inflammation à long terme des vaisseaux sanguins, sont des maladies associées avec les poumons qui ont été rapportés.

Tandis qu’il produit rarement, Legionella a été connu d’infecter les régions dehors des poumons. Le cœur et le rein sont les sites les plus communs pour ce type d’infection. Bactériémie, une infection du sang bactérien, peut aussi produire d’une infection de Legionella.

Comment est-ce que je peux prévenir la legionellosis?

Vous ne pouvez pas devenir infecté avec legionellosis en buvant eau contaminée qui va entrer votre estomac dans la manière normale; la bactérie doit être aspirée pour qu’ils ont accès à vos poumons. Le facteur de risque le plus courant est d’être un fumeur parce qu’il dommage les cils sur les cellules qui couvrent la gorge, ce qui le font plus facile pour Legionella de contourner ce mécanisme de défense. Pour diminuer les chances de devenir infecté avec Legionella, vous devrez arrêter de fumer.

Une approche à la prévention de la maladie des Légionnaires est de trouver la source de Legionella dans l’environnement et de s’en débarrasser. Réduire le risque veut dire de briser la chaîne de transmission entre les sources environnementales de Legionella et les hôtes humains potentiels. Inspections réguliers des systèmes d’eau chaud devraient être fait. Étant vigilant pour les infections de Legionella, particulièrement parmi les patients d’hôpital qui sont considérés à risque élevé est aussi une stratégie importante pour réduire les maladies parce qu’il permet des mesures correctives immédiates, diagnostique rapide et traitement de cas confirmés.

Comment est-ce que je peux empêcher la diffusion aux autres personnes?

Legionella est transmis directement de l’environnement aux humains. Il n’y a aucune preuve que cela s’est étendu de l’homme à l’homme ou de l’animal à l’homme.

Quel est le traitement pour la legionellosis?

La première détection et le premier traitement sont essentiels pour un résultat réussi pour la maladie des Légionnaires. Ceci est important parce que 5-30% des cas sont fatales. La fièvre Pontiac ne requis pas de traitement spécifique.

Legionella est un pathogène intracellulaire et ce fait est important quand vous décidez quels médicaments d’utiliser. Plusieurs antibiotiques qui sont d’habitude efficaces contre pneumonie ne sont pas efficaces contre Legionella car qu’ils (les antibiotiques) ne rentrent pas la voie respiratoire ou les macrophages alvéolaires. Les antibiotiques spécialement conçu pour la pneumonie Legionella doivent être utilisés. Traitement consiste d’administration intraveineuse d’antibiotiques qui continue jusqu’à la disparition de la fièvre. À ce point, les traitements intraveineux peuvent être remplacés par thérapie orale.

Érythromycine a d’habitude été considéré l’antibiotique du choix pour le traitement de la maladie des Légionnaires, mais les antibiotiques plus nouveaux qui sont plus puissants et toxiques maintenant le remplace. Nouveaux antibiotiques appelés macrolides (par exemple, azithromycine) ont montré plus du succès en l’élimination du Legionella, et aussi causent moins d’effets secondaires. Quinolones (ciprofloxacine, lévofloxacine, moxifloxacine, gémifloxacine, trovafloxacine) ont aussi montré plus d’activité contre l’espèce Legionella, avec un encore plus haut taux du succès que les macrolides. Ces antibiotiques (quinolones) ont été recommandés pour les patients de greffe d’organe avec la maladie des Légionnaires parce que, contraire aux macrolides, ils n’interfèrent pas avec les médicaments d’immunosuppression. Autres agents qui ont aussi été montré d’être efficace incluent tétracycline, doxycycline, minocycline, et trimethoprimsulfamethoxazole.

Combien prévalent est Legionella dans eau de la surface/eau de puits?

Legionella est un habitant naturel d’eau, incluant les sources naturelles et ceux font par l’homme, et peut être trouvé à l’interface aire-eau dans eau de la surface (rivières, lacs et cours d’eau). Recherche a trouvé que la présence du biofilms et autres organismes dans eau est important pour la survivance et multiplication de Legionella. Parce que bactérie en biofilms est assez résistant aux procédures standards de désinfection d’eau, Legionella est capable d’entrer et de vivre en approvisionnements en eau potable. L’approvisionnement en eau va aussi aider Legionella de multiplier et propager.

Eau de la surface est aussi à risque d’être infecté avec Legionella et sources d’eau chaude ont aussi été montré d’être une source naturelle de la bactérie.

Est-ce que mon eau est sûre? Comment est-ce que je peux savoir?

Tester l’eau pour la legionella est la seule façon de déterminer si la bactérie est présente dans votre approvisionnement en eau. Il est fortement recommandé que les employés formés devraient effectuer toutes les procédures de mise à l’épreuve pour éviter la possibilité de faux positifs, ou les résultats qui sont inconsistants et peu fiables. Les laboratoires qui sont qualifiés pour tester eau pour la bactérie devraient examiner les échantillons d’eau.

Quelles sont quelques façons dans lesquels je peux traiter mon eau pour assurer que l’eau est sûre?

La base de prévenir la croissance de Legionella est d’améliorer la conception et le maintien des tours de refroidissement et les systèmes de plomberie, limitant ainsi la propagation de la bactérie. Jusqu’au temps où les conceptions plus nouvelles et amélioré sont utilisées, il y en a une variété de manières dans lesquelles on peut traiter les approvisionnements en eau pour diminuer la propagation de la bactérie.

Il y en a plusieurs méthodes de contrôle qui sont disponibles pour la désinfection des systèmes de distribution d’eau. Ces méthodes incluent la désinfection thermale (beaucoup de chaleur et les rinces), hyperchloration, ionisation cuivre-argent, stérilisation par lumière ultraviolet, ozonation, et systèmes de chauffage à la vapeur instantanée. Chaque méthode a des qualités positives et négatives et a été prouvé efficace à degrés divers. Quelques traitements ne sont pas complètement efficaces en l’élimination complète de tous les bactéries tandis que d’autres ne fournissent pas de protection permanente contre sa recroissance. Une combinaison de différentes méthodes est probablement la manière la plus efficace de protéger les approvisionnements en eau. Une description de chaque méthode de traitement d’eau, basé sur information dans le document de l’Agence de protection de l’environnement « Legionella : Drinking Water Health Advisory » est donnée dans le tableau dessous.

Il y en a deux catégories définis de désinfection, focaux et systémique. Désinfection focaux est dirigé à une portion spécifique du système et inclura : stérilisation par lumière ultraviolet, systèmes de chauffage à la vapeur instantanée, et ozonation. Méthodes systémiques, comme la désinfection thermale, hyperchloration et ionisation cuivre-argent, désinfectent le système entier.

eau et infection
eau et infection

La Fondation de l’Eau Potable Sûre a des programmes éducationnels qui peuvent enrichir les informations trouvés dans cette fiche d’information. Le programme Opération Goutte d’Eau étudie les polluants chimiques et est offert en cours de science. Le programme Opération d’Écoulement d’Eau étudie comment l’eau est utilisé, d’où elle vient et combien elle coûte est offert en cours de science sociale, math, biologie, chimie et science. Le programme Opération de l’Esprit d’Eau présente la situation des premières nations et de l’eau en plus de toutes les questions environnantes et il est offert en classes d’étude amérindiennes et de sciences sociales. Le programme Opération de l’Eau Saine étudie toutes les questions entourant la santé par rapport à l’eau potable au Canada et dans le monde entier. Le programme se consacre entièrement à la santé et est offert en cours de science et science sociale qui collaborent ensemble pour le programme. Finalement, le programme Opération Pollution d’Eau étudie comment l’eau devient polluer et comment on la dépollue et est conçu pour les cours de science et science social qui collaborent ensemble pour le programme. Pour avoir accès à plus d’information sur l’un ou l’autre de nos programmes éducationnels ou pour des fiches d’informations supplémentaires visitez le site web de la Fondation de l’Eau Potable Sûre au www.safewater.org.